shiatsu dépression

Shiatsu et dépression, une précieuse aide ?

La dépression est une maladie de plus en plus fréquente, qui touche environ 10% de la population et est souvent difficile à diagnostiquer. Elle peut survenir à tout âge, mais touche principalement les adultes et les adolescents.

Quels sont les symptômes de la dépression et en quoi le shiatsu peut-il aider ?

La dépression, en reconnaître les symptômes

La dépression est un dysfonctionnement de certains neurotransmetteurs (sérotonine, norépinéphrine, dopamine) qui affecte l’état général et génère ainsi plusieurs symptômes. Le nombre de symptômes détermine le niveau de dépression de léger à sévère.

Voici une liste de quelques symptômes courants :

  • Rabaissement, dévalorisation,
  • Culpabilité,
  • Stress, anxiété et angoisses
  • Tristesse et pleurs incontrôlables,
  • Grande fatigue,
  • Trouble du sommeil et de l’appétit
  • Perte de l’intérêt et du plaisir,
  • Problèmes de concentration,
  • Idées noires, voire suicidaires.

Cette maladie peut survenir pour des raisons diverses. Il peut s’agit de :

  • Facteurs biologiques avec une prédisposition génétique (les enfants de personnes dépressives ont trois fois plus de chances d’être également sujets à la dépression), ou bien liés aux hormones,
  • Facteurs sociaux et environnementaux, tels que le décès d’un proche, la maladie, la perte d’emploi, une séparation douloureuse. Le stress généré par cette situation va développer la dépression.

Les bienfaits du shiatsu dans le traitement de la dépression

Rappelons que le shiatsu est une médecine holistique, c’est-à- dire qui vise à traiter autant le corps et l’esprit.

Ses principes de bases sont issus de la médecine traditionnelle chinoise et visent à rééquilibrer les énergies grâce à la stimulation de points de pression spécifiques, apportant ainsi un bien-être général.

Le shiatsu, un impact chimique

Cette médecine alternative va agir sur le système nerveux parasympathique (ou SNP) par le ralentissement de certains organes, et notamment en favorisant le sommeil.

Cela est donc une véritable aide dans le cadre de la dépression, car le manque de sommeil aggrave la dépression et les idées noires. Or, le cerveau est très actif pendant le sommeil, notamment sur les neurotransmetteurs.

Ainsi, il est  l’occasion de reconnecter l’acétylcholine (un neurotransmetteur permettant de transmettre les informations entre les neurones), apportant ainsi un confort sensoriel (muscles détendus et relâchement du corps). De fait, un meilleur fonctionnement d’un organe agit également sur les autres organes, ainsi que sur les autres substances et liquides qu’ils fournissent.

Le shiatsu, un impact mécanique

Le shiatsu procure un état de relaxation intense, qui produit à son tour un apaisement tant physique que moral.

En effectuant des pressions avec la pulpe des doigts sur des points précis, cela agit mécaniquement sur les récepteurs de la peau, stimule la circulation sanguine et lymphatique et apporte de la souplesse aux muscles et de l’élasticité aux fibres.

Ces stimulations mécaniques agissent positivement sur les symptômes de la dépression, puisqu’elles apportent du plaisir et permettent d’évacuer le stress.

Le shiatsu, un impact psychologique

Comme expliqué, le shiatsu agit de façon chimique et mécanique, en procurant ainsi un bien-être intense durant la séance.

Ce bien être procure ainsi un apaisement psychologique et envoie un message important au cerveau : il est possible de ressentir à nouveau des émotions positives et du plaisir et de se sentir bien avec soi-même et par soi-même. C’est donc une véritable étape dans la guérison de la dépression.

Le shiatsu fonctionne-t-il vraiment pour traiter la dépression ?
Amélioration du bien-être et du sommeil
Une importante étude a été menée entre 2009 à 2011, par l’Association Suisse de Shiatsu. Les scientifiques ont étudié un panel de  325 personnes, en consultation pour diverses raisons. Un quart de ces personnes venaient pour le stress et pour retrouver un équilibre, suite à un moment de crise dans leur vie (dépression, burn-out, angoisse) et un huitième, pour l’épuisement et un état de fatigue généralisé.

Il en ressort que :

La pratique du shiatsu à améliorer leur bien-être général a 99% (46 % se sentaient mieux et 53% beaucoup mieux),
90%  se sentaient plus detendus et avaient un meilleur sommeil,
91% ont ressenti un meilleur équilibre intérieur.
Ainsi, cette étude a démontré que les patients pouvaient développer une meilleure résistance au stress et bénéficier d’une plus grande sérénité et de contentement, ce qui sont des éléments essentiels pour gérer les symptômes de la dépression. En améliorant leur santé physique, le shiatsu a de même, amélioré leur santé morale, les rendant plus positifs et joyeux.

Source : https://shiatsuverband.ch/wp-content/uploads/2019/04/12-1.5_Forschungserg_F_20160829.pdf

Amélioration de la perception du stress
Une autre étude a démontré les bénéfices du shiatsu dans la gestion du stress, l’un des symptômes de la dépression.

Le toucher par pression favorise la sécrétion de l’ocytocine, également appelée l’hormone du bonheur. Ainsi, le praticien a utilisé cette hormone comme étalon de mesure.

Elle a ainsi analysé 24 personnes dont la majorité étaient des femmes et a pratiqué 5 séances de shiatsu, afin de mesurer ensuite le taux d’ocytocine présent dans le corps. Le taux a augmenté en moyenne de 11%, à la suite du 1er traitement et après 5 séances, la perception du stress s’était significativement améliorée

source : https://shiatsuverband.ch/fr/une-etude-scientifiquement-fondee-le-confirme-le-shiatsu-aide-en-cas-de-stress/

Limites
Le shiatsu est une médecine complémentaire qui apporte un meilleur état général. Cela ne signifie en aucun cas qu’il doit être substitué à la consultation d’un professionnel, tel qu’un psychologue ou psychiatre.